Façonnage : méthode et outils obtenus

Le façonnage consiste à créer son outils à partir du nucléus. Les éclats sont ainsi les déchets et le nucléus restant est l’objet final. Les premiers outils préhistoriques ont été fait à partir de cette méthode.

Le chopper / galet aménagé :

Galet aménagé / Chopper

 

Ce sont des outils obtenus par une série de quelques percussions sur une même face. Pour un souci typologique, les galets aménagés qui ont des éclats sur leur deux faces sont nommés chopping-tool.

  • fonction: L’utilisation n’est pas clairement définie, on sait juste qu’il devait être utilisé pour des actions violentes et peu précises, telles que casser des os pour récupérer la moelle.  Ceci n’est qu’une hypothèse car aucune étude tracéologique  n’a été faite. De plus, une autre hypothèse est que l’outil serait l’éclat et le nucléus le déchet.
  • date d’utilisation: on atteste cet outil chez les Homos habilis et Homos rudolfensis, soit vers 2,6 millions BP

Le biface

Biface en silex

Le biface est caractéristique de la période acheuléenne (1,7-0,3 Ma, soit le paléolithique inférieur). on retrouve encore des traces de cet outil dans la culture suivante (le Moustérien).

Feuille de laurier

Des évolutions du biface apparaissent au paléolithique supérieur (vers 40000-10000 avant notre ère) dans la culture solutréenne  ( 22 000 et 17 000 Bp). Ces évolutions du biface sont la feuille de laurier et la pointe à cran.

Pointe à cran

 

 

 

sources :


Advertisements

Inscrivez vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s