La taille, techniques et méthodes

Le terme de « taille » désigne de manière générale toutes les actions de fractionnement intentionnelles sur la pierre. Il existe ensuite différentes manières de tailler, différentes techniques. Il en existe deux principales : la percussion et la pression.

La percussion

C’est le fait d’appliquer un choc pour fractionner la matière première. Il existe deux manières de la réaliser :

  • de façon directe : c’est le percuteur (tendre ou dur) qui est en contact direct avec la matière. (figure 1)

La percussion directe est attestée il y a 2.5 millions d’années pour les percuteurs durs et il y a 700 000 ans pour les percuteurs tendres.

  • de façon indirecte : le percuteur n’est plus en contact avec la matière, il y a une pièce intermédiaire. (figure 2)

La percussion indirecte est attestée il y a 8000 ans.

La pression (figures 4,5,6)

C’est le fait d’appliquer un compresseur sur le bloc et de pousser pour enlever l’éclat. Cette technique est attestée depuis 30 000 ans. Il existe plusieurs façons d’appliquer la pression :

  • par un outil en bois végétal ou animal, os ou métal
  • par un levier

 

Techniques de taille  1 : Percussion directe au percuteur de pierre. 2 : Percussion directe au percuteur tendre. 3 : Percussion indirecte (punch en bois et percuteur en bois). 4 : Percussion indirecte par contre-coups. 5 : Percussion à la béquille pelvienne. 6 : Pression dans la main

Techniques de taille
1 : Percussion directe au percuteur de pierre. 2 : Percussion directe au percuteur tendre. 3 : Percussion indirecte (punch en bois et percuteur en bois). 4 : Percussion indirecte par contre-coups. 5 : Percussion à la béquille pelvienne. 6 : Pression dans la main

 

Le terme de « technique » est à ne pas confondre avec celui de « méthode ». La technique c’est la manière de tailler, alors que la méthode c’est le processus de taille. Le but n’est pas le même selon que la méthode est différente alors que pour les techniques ce sont les traces laissées sur la pierre qui seront différentes.

Ces méthodes sont au nombre de deux, débitage et façonnage. Il est possible d’utiliser les différentes techniques, pression et percussion, pour chaque méthode. Ces deux méthodes sont décrites dans les deux articles suivants.

 

sourceTechnologie de la pierre taillée, Marie-Louise Inizan, Michèle Reduron-Ballinger, Hélène Roche, Jacques Tixier, Meudon : CREP Publié avec le concours du Centre National de la Recherche Scientifique et de l’Université de Paris X Nanterre 1995

 

Advertisements

Inscrivez vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s